DIY : Une nouvelle vie pour mon canapé

Vous commencez sûrement à me connaître un peu maintenant, je suis plutôt du genre à rénover, réparer, relooker des objets plutôt que d’acheter du neuf ! J’aime donner une nouvelle vie à des objets que je n’aime plus, dont je me suis lassée ou ceux que je viens d’acheter en vide grenier. C’est mon passe temps à moi !Et heureusement que j’aime ça, car au rythme où je change ma décoration, je serais ruinée 😂 Et encore plus quand on parle de gros objets comme celui que j’ai rénové récemment : mon canapé !Pour la petite histoire, lorsque j’ai emménagé avec mon copain il y a 4 ans, il avait un vieux canapé, confortable, mais ultra moche. Je l’avais donc recouvert en kaki, avec juste une agrapheuse, une aiguille et du fil ^^Et puis en début d’année, j’ai voulu le refaire en gris, mais n’ayant pas trop de temps pour moi, je n’avais fais que les coussins… Nous avions donc un canapé bicolore depuis plusieurs mois, jusqu’à ce que je vois une story de I Do It Myself qui avait recouvert son canapé en beige pour l’automne. C’est la que j’ai décidé de refaire mon canapé en beige alors même que je n’avais pas fini la housse grise 😂Bref, je vais essayer de vous expliquer le processus de création d’une housse, mais comme chaque canapé est différent, je vais surtout aborder les bases dans cet article !Matériel nécessaire : – Du tissu assez epais pour ameublement (j’ai pris le mien chez Tissus Myrtille, environ 4m en laise de 2.80)- Une machine à coudre- Une grande règle d’un mètre- Un mètre ruban- Des ciseaux- Du papier à patron– Un crayon effaçable pour tissus- Du scratch


Étape 1 :

La première étape est de laver le tissu. Ça évitera les surprises de rétrécissement au premier lavage de la housse !

Étape 2 : Le patron

C’est à ce moment là que vient la partie « logique ». J’ai rénové mon canapé à ma sauce, donc cette étape est un peu difficile à expliquer.J’ai commencé par tracer et découper toutes les parties dont j’avais besoin :P. S : pour chaque partie, j’ai utilisé mon stylo effaçable pour tracer les formes.- Le devant de l’accoudoirJ’ai commencé par reporter la forme de l’accoudoir sur mon papier à patron.Puis je l’ai découpé et épinglé sur mon tissu. J’ai ensuite reporté la forme sur le tissu, et j’ai découpé à 2cm de mes traits pour pouvoir l’assembler aux autres parties. Sauf en bas, j’avais besoin de 4cm pour faire un ourlet et y coudre mon scratch (qui me servira à attacher la housse en dessous du canapé).Le dessus de l’accoudoir (je mesure la profondeur de l’accoudoir, ainsi que tout le tour, de l’assise au bas du canapé)Je me retrouve avec un grand rectangle, auquel j’ajoute 2cm de chaque côté, sauf pour en bas, ou j’ajoute 4cm pour coudre le scratch et attacher la housse en dessous du canapé, ainsi que pour le dos de l’accoudoir ou je rajoute 10cm pour pouvoir y glisser un élastique.Le devant du canapé, la où se trouvent nos pieds : je mesure la longueur, en m’arretant juste avant le début des accoudoirs, ainsi que la hauteur en ajoutant 4cm en bas pour coudre le scratch et 10cm en haut pour pouvoir rabbatre le tissu et le scratcher sous les coussins. J’ajoute également 2cm sur les côtés pour pouvoir assembler ce morceau avec les accoudoirs.Les coussins : pour chaque coussin, un morceau de tissu faisant la largeur du coussin x la longueur en faisant tout le tour du coussin (il n’y a pas un dessus et un dessous, tout est d’un seul tenant) + 6cm pour l’ouverture en portefeuille de chaque côté (soit 12cm en plus). Ainsi que 2 morceaux pour les côtés avec des marges de 2cm sur tous les bords.Voilà ! Toutes les pièces sont maintenant coupées, il est temps de passer à l’assemblage !

Étape 3 : l’assemblage

J’ai commencé par assembler les accoudoirs.J’ai d’abord cousu les ourlets du dessous du canapé (sur la partie de devant ainsi que sur la partie du dessus de l’accoudoir) puis celui au niveau de l’assise.Ensuite j’ ai assemblé le devant de l’accoudoir avec le dessus (couture en rouge). Les tissus sont toujours assemblés envers contre envers, en suivant les tracés faits au stylo effaçable.Attention à bien épingler vos deux tissus ensemble en suivant les tracés des deux côtés pour qu’il n’y ai pas de mauvaise surprise, et à bien suivre les tracés lors de la couture.À chaque couture, je teste pour voir si ça suit bien les courbes du canapé. Si ce n’est pas le cas, je decoud un peu et j’ajuste ! Mais en principe, si les mesures ont bien été faites, il n’y a pas de problème.Une fois les accoudoirs assemblés, je les ai cousus à la bande du bas du canapé.Ensuite, j’ai cousu tous les scratchs. Ceux pour le dessous du canapé, ainsi que celui pour tenir le tissus sous les coussins.Concernant le scratch, je couds une moitié sur la housse et l’autre moitié, je l’agraphe directement au canapé dans les armatures qui sont en bois. Sur l’assise, je n’ai pas pu mettre d’agraphe donc j’ai cousu grossièrement le scratch avec une grosse aiguille et un fil assez epais pour que ça tienne.Pour finir, j’ai créé un ourlet à l’arrière des accoudoirs pour enfiler un élastique, qui permet de bien épouser la forme.Pour faire cela, il faut faire un ourlet en repliant le tissu sur lui même, ce qui forme un tube, dans lequel on glisse une épingle à nourrice à laquelle on aura attaché l’élastique.Et j’ai encore rajouté du scratch pour faire tenir cette partie.Et ça y est, la housse de « l’armature » du canapé est terminée.

Étape 4 : les coussins

Pour les coussins, il n’y a rien de plus simple ! Il suffit d’assembler les deux côtés avec la grande bande qui va recouvrir tout le coussin.Le seul point « technique » est l’ouverture en portefeuille. C’est une technique qui permet de fermer des coussins ou autre, sans pressions, boutons ou scratchs. Elle consiste à se faire chevaucher 2 parties de tissus.J’ai commencé par les ourlets aux deux bouts du coussin.Ensuite j’ai assemblé les côtés,en commencant par le haut. Il faut bien ajuster le côté avec le tissu du coussin, en marquant les coins avec le stylo effacable. Ça permettra de bien assembler chaque coin l’un avec l’autre.Ensuite je couds les côtés.Puis pour finir, l’ouverture en portefeuille.Les deux parties qui dépassent sur la photos vont se chevaucher et former une ouverture en portefeuille.Et voilà ! C’est terminé !Je ne sais pas si cela a été très clair, c’était assez compliqué pour moi de vous expliquer en détail comment j’ai procédé car cela ne peux pas s’appliquer à tous les modèles… Mais si ça peut vous donner des idées sur le cheminement, c’est déjà ça de pris !Merci pour ceux et celles qui ont lu cet article en entier !À bientôt pour un nouveau DIY (plus simple, promis) 😘